Les coeurs fêlés – Gayle Forman

4ème de couverture
N’avez-vous jamais fait ce rêve étrange et glaçant : celui où vous savez pertinemment que vous n’êtes pas folle mais où personne autour de vous ne semble du même avis ?

Pour Brit, du haut de ses seize ans, ce cauchemar devient réel quand son père la conduit de force à Red Rock, un centre de redressement qui prétend mater les enfants rebelles. Brit doit y suivre une thérapie pour guérir des maux qui n’existent que dans la tête de son père.
Dans cet enfer d¹humiliations et de brimades, Brit se raccroche à des amies qui vont l’empêcher de sombrer dans la folie. Des amies qui vont l’aider à survivre. Ensemble elles vont se redresser. Ensemble elles vont résister.
Les Coeurs fêlés est un formidable roman d¹amitié, cette amitié qui seule permet de tout supporter, de tout affronter et surtout de tenter l’impossible : devenir soi-même.

Mon avis
Un petit roman que j’ai énormément apprécié. Forte de mes envies du moment, je me suis attaquée à un livre plus doux que mes habituels thrillers sanglants et je ne le regrette pas.

C’est le premier livre de Gayle Forman que je découvre et je peux dire sans trop me tromper que bientôt d’autres rejoindront ma PAL.

Les coeurs fêlés a rejoint mes autres livres surtout à cause de son titre et de sa jolie couverture. Lors de son achat, je ne me suis pas trop arrêtée à son 4ème de couverture, qui m’aurait peut-être un peu freiné: les « héroïnes » sont des adolescentes. Passée ma découverte, j’ai très rapidement oublié que je ne suis pas une vraie fan des livres où enfants et adolescents sont les acteurs principaux. Il valait mieux d’ailleurs puisqu’on ne le quitte pas de tout ce livre.

Je peux dire, sans spoiler, que les sentiments, plus particulièrement l’amitié, tiennent une place énorme dans ce livre et les personnages, tous munis d’une personnalité qui leur est propre ont un lien très fort.

Brit, notre narratrice, partage aussi ses premiers émois amoureux, avec son rêve de toujours. A ce niveau-ci également, de jolies descriptions nous forcent à pousser de petits « oooh » de satisfaction et pourquoi pas, d’envie.

En trame de fond, un drame familial, qui permet tout le déroulement. On s’interroge, se fait ses propres réflexions, on s’énerve sur les adultes qui entourent nos Soeurs… Mais jamais on ne s’ennuie.

Je n’ajouterai pas grand chose si ce n’est le lieu où se passe la quasi totalité du récit, un centre prétendument prévu pour mater les enfants rebelles. Un endroit qu’on n’espère jamais croiser….

Bon voyage dans l’enfer de Red Rock, qu’il faut découvrir pour faire sa propre idée.

Bilan personnel: j’ai énormément aimé ce petit livre lu en un peu plus de 24h.

Une fois n’est pas coutume, je vais citer deux passages:
« J’ai compris alors qu’être soutenu ne va pas de soi. C’est quelquechose de particulier qui peut disparaître à tout moment. »

« … j’ai photographié mentalement la scène. C’est quelquechose que ma mère m’a appris à faire, pour garder vivant le souvenir auditif, olfactif, visuel, tactile et gustatif d’un événement. Comme ça on emportait avec soi un moment particulier et on pouvait à tout moment le faire revivre.

Publicités

9 réflexions sur “Les coeurs fêlés – Gayle Forman

  1. Oh je suis bien contente qu'il t'ait plu. Récemment j'ai lu de nombreux avis très négatifs. D'accord c'est très ados, mais il est franchement bien ! J'avais passé un très bon moment.

n'hésitez pas à donner votre opinion...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s