L’été sauvage – Elin Hilderbrand

L’été sauvage – Elin Hilderbrand

4ème de couverture
Birdie Cousins s’est jetée à corps perdu dans les préparatifs du fastueux mariage de sa fille Chess, depuis la piste de danse flottant sur l’étang de sa résidence du Connecticut à la couleur des serviettes en papier. Comme toute mère, elle doit essuyer des tempêtes d’excitation et de chaos, de larmes et de joie. Mais Birdie, qui se targue de pouvoir faire face à n’importe quelle éventualité, n’aurait jamais pu prévoir le coup de fil nocturne de Chess lui annonçant brutalement la rupture de ses fiançailles.

Ce n’est que le premier indice de ce qui sera un été de bouleversements et de révélations. Bien vite, les nouvelles empirent, précipitant Chess dans une spirale de désespoir. Birdie vole au secours de sa fille aînée, avec l’aide de sa cadette, Tate, et de sa propre sœur, India. Bientôt, les quatre femmes prennent la direction de Tuckernuck, une magnifique île au large de Nantucket. Un lieu sans téléphone, télévision ni supérette, un lieu sans distraction aucune, où fuir leurs problèmes.

Mais lorsque sœurs, filles, ex-amants et vieux secrets se donnent rendez-vous sur une île coupée de tout, ce qui s’annonçait comme une retraite paisible prend une toute autre tournure

Mon avis
Je tiens d’ores et déjà à remercier chaleureusement les Editions JC Lattès et la team Livraddict de m’avoir confié ce partenariat.

Ceci étant fait, je peux me lancer dans le vif du sujet, cette lecture contemporaine, étonnante.

Mon avis a été en éternelle évolution.

En effet, dès le début de ma lecture, j’ai été happée par l’histoire, attirée vers ses pages qui se laissent lire avec plaisir, avec quand même un grand dérangement, la coupure des chapitres, durant la première moitié du livre, cela m’a horripilé, énervé, déstabilisé, mais progressivement, je m’y suis habituée. Je m’explique. Ceux-ci sont scindés par personnages, chaque chapitre force donc le lecteur à se projeter dans l’esprit d’un autre partisan du récit. Au fil des chapitres et de mon attachement à certains personnages, ce qui me rendait la lecture pénible m’est devenu plaisant, connaissant mieux chacun avec ses traits de caractère et ses tourments.

Venons en à l’histoire. Tout débute par une mère qui pour se faire « aimer » de sa fille, s’implique totalement dans les préparatifs de son mariage. Afin de profiter d’une dernière semaine avant le mariage, elle propose à cette dernière de partir avec elle dans leur maison de vacances, toutes deux, loin de tout, sur l’Ile de Tuckernuck. C’était sans compter que le mariage allait finalement être annulé.

A partir de ce moment-là tout s’enchaîne, nous découvrons la famille, la situation, les jalousies au sein d’une fratrie déjà bien malmenée, la mort, l’amour, la haine. Au fur et à mesure que j’ai avancé dans ma lecture, j’ai eu envie de savoir où l’auteure allait nous emmener et je n’ai pas été déçue, j’ai même pu par instant entendre à mon oreille, le doux bruit des vagues qui s’échouent sur le sable.

La virée à deux de quelques jours s’étant rapidement muée en saga familiale mensuelle, les évènements s’enchaînent, les querelles font place aux réconciliations. Les drames s’atténuent, les esprits s’apaisent.

Une lecture haute en rebondissements divers et variés, où chacun peut se retrouver, dans la peau d’un personnage ou de l’autre.

Si je dois reprocher quelque chose à ce livre, c’est le fait que j’aurais aimé mieux connaître les personnages, les suivre plus profondément, plonger dans les tréfonds de leurs histoires.

Néanmoins, une très bonne lecture, malgré le temps que j’ai mis, vacances obligent, à le lire. Sans oublier de mentionner la couverture que j’aime beaucoup personnellement.

Publicités

3 réflexions sur “L’été sauvage – Elin Hilderbrand

  1. Le découpage des chapitres par personnages ne m’a pas dérangé (peut-être parce que ce n’est pas le 1er roman que je lis qui a cette forme !).
    On va ensemble faire un tour à Tuckernuck ! Moi, aussi, le bruit des vagues m’a acompagné (même si j’y suis habituée, j’ai apprécié ! hihi).

n'hésitez pas à donner votre opinion...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s