Contes et fables – Mama Berraho

Contes et fables – Mama Berraho

 

4ème de couverture
Attrayant et accessible à tous, illustré de contes et fables ancestraux, ce recueil permet de s’attarder sans difficulté sur les faiblesses de la vie quotidienne et d’en tirer des vérités importantes. Il propose une lecture divertissante, aux schémas variés, et des morales incontournables. 

 » La vie ressemble à un conte ; ce qui importe, ce n’est pas sa longueur mais sa valeur.  » Sénèque 

Mon avis
Envoyé grâce aux Agents Littéraires, aussitôt arrivé à la maison, aussitôt attaqué. Voici le sort réservé au petit livre, reçu hier de la part des Éditions Persée, que je remercie ici chaleureusement. Un clin d’œil pour le joli marque-page, vert, au design délicat.

Ce livre, à la couverture hivernale qui m’a attiré immédiatement le regard, est un recueil de contes et fables pour adultes. Habité de 41 pages, le voyage est court, trop court.


Effectivement, les histoires qui y sont déposées sont écrites par et pour un adulte. Un enfant n’y trouverait ni son compte, ni un sens.

Pour ma part, j’ai aimé parcourir les 11 récits et même si j’ai été un peu frustrée de la longueur de chacune d’elles, j’ai pu y trouver un sens, une morale.

Devant certaines, on sourit, devant d’autres, on fait la moue, mais on ne reste pas insensible.


Si je ne devais en désigner qu’une, cela serait : Le ruban d’or. Sans doute ma préférée, même si elle se termine par la phrase suivante :

« Avant de mourir, le roi dit à son successeur :
–        En amour, la ruse est de bonne guerre »

Personnellement, j’ai passé un très bon moment, mais comme je l’ai dit plus haut, nettement trop court à mon goût. Des contes plus longs, plus détaillés et aboutis, m’auraient comblée totalement.

Les idées de l’auteur, teintées de cynisme par moment, toujours censées, m’ont offertes des moments de réflexions, et de totale adéquation avec celles-ci. Prenons par exemple, chien et chat, le Mur ou les faux amis. Avec un peu d’imagination et un brin d’introspection, chacun de nous s’y retrouvera, à un moment ou à un autre.

Une jolie découverte, première lecture de l’auteur. 
 

Publicités

4 réflexions sur “Contes et fables – Mama Berraho

  1. 41 pages… ce n’est pas mon métier, mais je trouve bizarre qu’un Éditeur accepte de publier un recueil aussi court… pour 11 nouvelles qui plus est… Cependant, comme j’aime beaucoup travailler la nouvelle avec mes élèves en classe, je note précieusement le titre !

    Biz

  2. un gout de peu peut-être et juste ce qu’il faut pour passer un bon moment….j’ai également aimé du même auteur: la chèvre et les 2 orphelines. les élèves apprécieront.

  3. C’est vrai que 41 pages ça fait court mais si l’écriture et les nouvelles restent compréhensibles alors pourquoi pas. Je prends note 😉

    @chahi : J’ai noté la chèvre et les 2 orphelines, après une petite recherche sur le net, cela me tente.

n'hésitez pas à donner votre opinion...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s