A comme Association, tome 01 – La pâle lumière des ténèbres – Erik L’Homme

A comme Association, tome 01 – La pâle lumière des ténèbres – Erik L’Homme

4ème de couverture
Jasper vit à Paris, va au lycée et joue de la cornemuse dans un groupe de rock médiéval. Depuis peu, il fréquente aussi le 13, rue du Horla, l’adresse ultra secrète de l’Association. L’organisation a repéré chez lui des aptitudes certaines pour la magie et lui a proposé de devenir agent stagiaire. Armé d’une bombe lacrymogène au jus d’ail, Jasper est envoyé chez les vampires pour enquêter sur un trafic de drogue. Attention au retour du jet
d’ail !

Mon avis
A comme Association, j’en avais énormément entendu parlé et je pensais l’acquérir et découvrir cette belle saga. Mes chérinautes m’ont prises de vitesse et j’ai reçu les deux premiers tomes pour mon anniversaire.

Aussitôt arrivés, aussitôt débutés ou presque. Je me suis donc attaquée au premier tome que je viens de terminer. Et je dois dire que ma rencontre avec Jasper a été vraiment un ravissement total. Comme si ça avait pu être prédestiné, cette lecture douce, drôle et fantastique a déroulé ses charmes devant moi pendant 154 pages.

J’ai adoré l’écriture d’Erik L’Homme, j’ai vraiment affectionné la façon dont il s’est approprié le personnage de Jasper, dont il nous invite à voir l’Association des yeux de notre jeune héros, à le suivre dans ses pérégrinations. Franchement, c’est délicieux à découvrir.

Bourré d’humour, de jeux de mots, je me suis surprise à sourire plus que de raison, je ne m’y attendais pas du tout.

J’ai découvert une autre face des vampires et autres démons et je dois dire que le second ne devrait pas traîner trop longtemps dans ma PAL… Il faut savoir que j’ai envie de découvrir la jeune Ombe qu’on aperçoit que trop peu à mon goût. Peut-être dans le prochain tome, allons savoir ! 

Une écriture riche et amusante. Un auteur imaginatif et franchement imprégné de son héros, une saveur délicate qui laisse un arrière goût qui nous forcent (même si forcer n’est pas le bon mot dans le cas d’espèce) à envisager de dévorer toute la série. Une lecture jeunesse, à adresser à tous lecteurs avide de détente. 

Je vais arrêter là mon pamphlet, n’ayant aucune envie de spoiler qui que ce soit, ce qui fera sans doute plaisir à la lectrice qui trouve que j’en dit trop dans mes chroniques.

Juste un dernier mot, si vous ne l’avez pas encore lu, lisez-le, c’est un petit bijou que j’ai tout simplement adoré. 
 

Publicités

4 réflexions sur “A comme Association, tome 01 – La pâle lumière des ténèbres – Erik L’Homme

n'hésitez pas à donner votre opinion...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s