La fille de l’araignée – Lenia Major

4ème de couverture
Alors qu’elle visite les ruines d’un château allemand avec sa classe, Eva se trouve mystérieusement projetée dans le passé, au cœur d’une bataille médiévale. Elle se voit contrainte de fuir et de protéger le Prince Emil, dont le père a été assassiné. L’intelligence d’Eva lui sera aussi utile que sa pratique des arts martiaux pour vaincre les nombreuses embûches qui se dresseront sur leur chemin. Et dans ses rêves, on la surnomme la fille de l’Araignée, on l’appelle la Maudite. Que veulent dire ces voix ? Saura-t-elle dompter les forces occultes qui la guident ?

Mon avis
Alors ce livre-là, quelle baffe ! 

Pour bien comprendre, remontons quelques mois en arrière, le jour de l’achat de ce petit bijou !

Fin novembre 2011, je me rendais à ma première (et pour l’instant unique) rencontre avec des membres du forum Livraddict à l’occasion de la foire du livre de Colmar. Là, les connaisseuses avaient des buts précis, dont celui de faire dédicacer leur livre par Lénia Major. Elle m’était totalement inconnue.

Encolonnée avec mes comparses devant le stand de ladite auteure, je me suis surprise à être attirée par ce livre, encensé par Lanyla. Mais bon, mon autre partie de cerveau me disait: ça te tente pas trop, Moyen-Age, la couverture ne te plait pas, mais à force d’entendre des éloges, j’ai craqué, sans trop réfléchir et surtout parce que l’auteure, présente, était en plus d’une gentillesse incroyable.

Et voilà qu’avec ce Grââl, je me présente devant Lénia Major, qui avec sa belle plume (ou devrais-je dire l’une de ses belles plumes) paraphe une dédicace. Et déjà là, l’envie de le lire, devenait présente, l’achat compulsif pas du tout regretté.

De retour chez moi, je l’ai rangé consciencieusement, parce qu’il n’était pas le temps pour moi de le lire, jusqu’à il y a de ça deux semaines, où comme une évidence, je savais que c’était lui que je devais lire et j’ai tourné les premières pages….. 

Et à chacun de mes arrêts de lecture, une seule envie, poursuivre…

Un univers très bien imaginé et imagé, des personnages attachants, des idées saugrenues mais formidable, un humour constamment présent, une histoire qui tient la  route et une fin, mais alors une fin…

Revenons en à l’histoire. Une jeune fille en visite dans un château chute et se retrouve propulsée des centaines d’années auparavant.

Eva a la langue bien pendue et un esprit très vif, elle nous fait sourire et rire quasiment durant tout ce livre fantastique plutôt destiné à un public jeunesse mais dont des adultes qui ont su garder une âme d’enfant se délecteront sans aucun doute.

Emil, le prince, tout à la foi énervant et attendrissant, lui donnera fil à retordre et émotions diverses et variées. 

Les Maudits quant à eux, je ne vais pas en parler, il faut les découvrir.

D’un livre dont je ne voulais quasiment pas, j’ai découvert un trésor, une plongée dans un rêve, un univers que j’ai aimé, une histoire qui m’a tenu en haleine et comme je le disais plus haut: une fin mais alors une fin insoutenable. Il faudra que je fasse l’acquisition dès que possible du deuxième tome, ce dont je me réjouis d’avance (mais faut faire preuve de patience maintenant).

Je n’arrive pas à trouver les mots pour rendre hommage à ce livre comme il se doit. J’aurais aimé en parler avec plus de verve encore, plus de persuasion, plus force. Je remercie son auteure pour sa gentillesse et sa patience mais aussi pour son imagination débordante ! Merci pour ce moment de détente et de bonheur livresque ! 

Il faut que vous le lisiez, vite, sans tarder. Léniamajorisons le monde ! . 

Un livre que j’ai totalement A-D-O-R-E !!! 
 

Publicités

n'hésitez pas à donner votre opinion...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s