Le secret de lady Scarlet – Nicola Cornick

     
4ème de couverture
Fortune’s Folly, Yorkshire, 1810.
Pour empêcher Nat Waterhouse, son ami d’enfance, de faire un mariage d’intérêt avec une riche héritière, la sulfureuse lady Elizabeth Scarlet est prête à tout. Y compris à élaborer un plan scandaleux : enfermer Nat dans un manoir désert la veille de la cérémonie.
Et tout se déroule parfaitement jusqu’au moment où Nat comprend qu’il a été piégé. Furieux, il accuse Lizzie d’avoir provoqué cette situation compromettante pour le contraindre de l’épouser elle. Pis encore ! il affirme avec arrogance qu’elle l’aime depuis toujours. Blessée dans son orgueil, profondément troublée par les insinuations de Nat, Lizzie décide de lui prouver à son tour qu’elle l’attire beaucoup plus qu’il ne veut bien le laisser paraître. Mais de baisers maladroits en caresses audacieuses, elle se laisse emporter dans un jeu de provocation dont elle ignore toutes les règles.

Mon avis
Deuxième opus du « Cercle des Lectrices Harlequin”, c’est sur ce livre que mon choix s’est porté. Pour rappel, ce livre est semi-imposé vu que nous avons la possibilité d’émettre notre désir sur 2 livres d’une sélection donnée, et nous sommes garanties de recevoir l’un des deux. 

Avant de donner mon avis, je tiens chaleureusement à remercier une nouvelle fois les Editions Harlequin ainsi que le site Babelio qui me permettent de vivre cette aventure. 

Bien plus proche d’une lecture contemporaine que le précédent, le secret de lady Scarlet m’a bien tenue en haleine. 

Loin des clichés véhiculés lorsqu’on dit lire des livres Harlequin, la romance et l’échange charnels laissent beaucoup de place à l’intrigue, parce que oui, il y en a une. Et j’avoue que je n’avais à aucun moment découvert le coupable. 

Une histoire, des secrets, beaucoup de secrets. Ceux-ci engendreront trahisons et larmes. L’amour finira naturellement par triompher, mais il faudra en passer par des moments difficiles. 

On serait tentés de qualifier cette lecture de légère, mais il n’en est rien. Elle est bien ficelé, distrayante et attrayante. 

Dans un cadre historique, j’ai souvent été projetée au milieu des décors et des ambiances et je me suis laissée emportée par l’histoire et les destins des différents protagonistes. 

Je vais brièvement parler de nos deux personnages principaux, à savoir Nat et Lizzie, que j’ai adoré tant ils ont pu être détestables. 

Une note particulière à Lizzie, tellement surprenante, entreprenante et sans limite. Je l’ai adoré et ses pérégrinations m’ont fait parfois sourire. 

Un livre où les sentiments et les émotions sont parfaitement bien mis en scène, un vocabulaire riche nous projetant sans problème dans l’époque à laquelle le récit se passe. 

Aucun moment d’ennui durant cette lecture que j’ai beaucoup aimé ! 

En un mot, laissez-vous surprendre par Harlequin.
  

Publicités

n'hésitez pas à donner votre opinion...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s